Laurent-001_opt_edited.jpg

06.16.806.100 graineapis@gmail.com

GRAINE D'APIS - Laurent Gibert

100_3920-001_opt_edited.jpg

GRAINE D'ELIXIRS - Sarah Boulieu

gabel co 5_edited.jpg

GRAINE DE FINES - Aurélien Gabel

GdF_opt_edited.png

 30120 Pratcoustal grainedefourmis.com

GRAINE DE FOURMIS - Eco-Ferme

Site réalisé par Sarah Boulieu

L’UNESCO et l’agro-pastoralisme

 

Les Causses et Cévennes, Patrimoine Mondial de l’UNESCO

En juin 2011, le territoire des Causses et des Cévennes a été inscrit par la communauté internationale sur la liste du patrimoine mondial de l’Humanité de l’UNESCO en reconnaissance de la valeur universelle exceptionnelle de son paysage culturel vivant de l’agropastoralisme méditerranéen.

 

Fruit d’une symbiose harmonieuse entre la Nature et l’Homme, les paysages vivants des Causses et Cévennes façonnés par une activité agropastorale millénaire, font en effet partie de l’identité collective et vivante de ce territoire mais s’inscrivent également dans la longue liste des Biens Universels hérités du passé et que l’Humanité se doit de protéger, de valoriser et de faire vivre en tout lieu et en toute circonstance pour le transmettre aux générations futures.

 

Pour relayer l’action des partenaires institutionnels et des acteurs directement engagés sur le territoire pour protéger ce Bien Universel et le faire vivre durablement (agriculteurs, collectivités, scientifiques, etc.), il est constitué un réseau de personnes volontaires dénommés « les Ambassadeurs des Causses et Cévennes, patrimoine mondial de l’UNESCO » dont font partie plusieurs structures de notre association.

 

Ces personnes s’engagent personnellement et collectivement à défendre, valoriser et promouvoir ce patrimoine mondial de l’Humanité et les valeurs attachées à ce Bien dans le respect des principes de la Convention du patrimoine mondial de l’UNESCO de 1972.

GRAINE DE FOURMIS est dénommé

 

«  Ambassadeur des Causses et Cévennes, patrimoine mondial de l’UNESCO » 

 

Graine de fourmis, avec le soutien et le parrainage d’Alain RENAUX ethnobotaniste au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive du CNRS de Montpellier s'affaire à traduire les rites Agro pastoraux à Pratcoustal, hameau cévènol. 

 

Ainsi, l’objectif agir pour préserver semble être le plus représentatif des dispositifs mis en place par l'équipe graine de fourmis :

  • Ferme traditionnelle

  • Rites Agropastoraux

  • Rites culturels

Agir pour préserver :

 

Projet dynamique autour de l’éducation et de la sensibilisation environnementale par le biais de

 

  • La ferme autour de l’agropastoralisme, caprin, ovin, porcin, petit élevage destiné à préserver des races à faible effectif.

  • ENS Draille des hautes terres. Aménagement d’un sentier découverte sur le patrimoine physique et naturel (agropastoralisme, biodiversité, culture)

  • Le rucher école apiculture familiale de Pratcoustal s’inscrit dans la perspective de préserver l’abeille noire des Cévennes, la biodiversité, l’éducation. Population : 10 ruches.

  • Le verger pomologique, qui recense 30 espèces d’arbres fruitiers rustiques de pommes et de prunes.

  • La ressource en eau à travers les écoles cycle 3 et collège sur la thématique ressources en eau, risques majeurs et changement climatique sur le site de Pratcoustal. Sur l’installation d’un circuit découverte. Sur la préservation de la ressource en eau (recyclage, phyto-épuration, récupération d’eau de pluie, bassins, mare pédagogique).

  • Les jardins potager et aromatique sur des variétés de légumes économes en eau et adaptés au climat.

  • Les ouvrages bâtis : mise en fonction d’un four à pain, clède, bassins, bergerie. Pour valoriser la culture et les traditions cévenoles issues de notre héritage agropastoral.